Les moulins pour produire de l'énergie

Depuis la révolution industrielle en France, la demande en électricité ne cesse de croître. Pour y répondre, EDF a dû largement développer son parc de centrales thermiques et nucléaires. Cependant ces deux types d'installations nuisent à l'environnement. Dans le cadre du développement des énergies renouvelables, la réhabilitation des moulins est une piste prometteuse. De plus, depuis quelques années des fournisseurs d'énergie alternatifs ont fait leur apparition et permettent de faire de belles économies sur vos factures.

 

Les avantages des moulins

 

Ces bâtiments sont des fondations idéales pour l'installation de petites centrales hydroélectriques. Ces dernières possèdent de nombreux avantages qui font d'elles un fort potentiel d'évolution pour les énergies renouvelables :

- La source d'énergie (l'eau) est illimitée, complètement renouvelable et gratuite

- La production suit la consommation d'électricité : plus forte en été et plus faible en hiver

- Ce sont des installations locales qui permettent de fournir en électricité des zones isolées et de stimuler l'investissement aux alentours

Cependant la création de nouvelles centrales hydroélectriques requiert des procédures longues et complexes. Une exception : les installations datant d'avant 1919 qui ne nécessitent d'une remise en état. Les moulins en sont le parfait exemple.

 

Le fonctionnement d'une centrale hydroélectrique

 

Les différents types de fonctionnements possibles et d'ouvrages vont dépendre d'un premier critère : la hauteur de la chute d'eau. Dans le cadre du réaménagement d'un moulin, il entre dans la catégorie des basses chutes d'eau, dont la hauteur est inférieure à 15 mètres. En réalité, elle n'excède souvent pas 5 mètres dans notre cas. Le fonctionnement le plus classique est dit "au fil de l'eau" c'est-à-dire que l'installation va utiliser le débit de l'eau sans le modifier. C'est le type d'aménagement le plus simple à mettre en place, mais la production d'électricité est alors dépendante du débit, donc des saisons.

Pour produire de l'énergie, il faut créer un dénivelé suffisant pour que la chute de l'eau entraîne la rotation du moteur hydraulique. Basiquement, il s'agit d'un barrage de faible hauteur qui permettra d'assurer une retenue d'eau constante. Il existe aussi des dispositifs plus évolués se basant sur un canal de déviation permettant d'augmenter le dénivelé créé et donc le débit de l'eau.

Le principe du moteur hydraulique lui même est la transformation du mouvement de l'eau (débit) en mouvement mécanique, grâce à une roue à aubes par exemple, puis en énergie électrique via une génératrice. L'électricité ainsi produite peut être utilisée directement, être stockée localement ou être revendue à un fournisseur d’électricité.

 

Les moteurs hydrauliques

 

Le moteur hydraulique est l'élément essentiel d'une centrale hydroélectrique. Il est important de choisir avec soin le type de moteur pour son installation, et ses caractéristiques influenceront les performances et le coût de l'installation; Il existe trois grandes familles de moteurs : les turbines hydrauliques, les roues à aubes et les vis hydrodynamiques. Il existe différents critères à prendre en compte pour le choix du moteur, chaque type de famille ayant ses avantages et ses inconvénients.

Pour en savoir plus: https://fr.wikipedia.org/wiki/Moteur_hydraulique

 

Pour en citer quelques uns :

 

-  Le rendement : Chaque fabricant de moteur établit une courbe de rendement, qui exprime le rendement de la machine en fonction du débit relatif. Ce dernier change au cours de l'année, il est donc plus intéressant de choisir un moteur ayant un bon rendement tout au long de l'année qu'une machine ayant un très bon rendement mais seulement quelques mois dans l'année

 

- Les équipements associés : En plus de l'appareil en lui-même, chaque type de moteur hydraulique et accompagné de différents équipements, dont il faut anticiper l'installation. Il peut s'agir de grille de protection, de vannes, de tuyauterie spécifique …

 

- Le coût d'investissement global : Un moteur ayant de très bonnes performances sera aussi très coûteux en investissement, non seulement pour son prix mais aussi pour la complexité de son installation et de sa maintenance. Il ne faut pas oublier de tenir compte également du coût du transport et de celui du génie civil.

 

 

Submitting Form...

The server encountered an error.

Form received.

Contact

Free Themes & Widgets

MuseFree.com

saleh.lazar@outlook.fr

© 2017  moulins-cereales.fr